Menopauze leeftijd

A quel âge commence la ménopause ? Tout ce qu'il faut savoir sur les 3 phases de la ménopause

Officiellement, vous êtes ménopausée 12 mois après vos dernières règles. En moyenne, cette phase débute vers l'âge de 52 ans. Mais saviez-vous que la périménopause peut commencer dès l'âge de 46 ans ? Pour en savoir plus sur les 3 stades de la ménopause, consultez cet article.

La périménopause et le déséquilibre hormonal (âge moyen 46 - 51 ans)
Vous dormez mal, vos seins sont tendus ou vous remarquez que vous souffrez de sautes d'humeur ? Cela peut être des signes liés à la périménopause ? Pendant la périménopause, il se peut que vous ressentiez déjà les "symptômes typiques" de la ménopause. Cela est dû au fait que vos hormones sont en déséquilibre (des périodes d'augmentation et de diminution des taux d'hormones se succèdent rapidement).

Outre les symptômes de la (péri)ménopause, vos règles deviennent irrégulières et vous pouvez souffrir de saignements abondants. Cette période peut durer des années et se termine lorsque vous n'avez pas eu de règles pendant 12 mois.

La ménopause et fin de la fertilité (âge moyen 52 ans)

Vous n'avez pas eu vos règles depuis 12 mois (sans autre explication). Félicitations, comme 310 000 femmes belges, vous êtes ménopausée.

La ménopause marque la fin de la fertilité et votre corps tente de s'adapter aux faibles niveaux d'hormones pendant cette phase.

Environ 80 % des femmes ressentent divers symptômes au cours de cette phase. Une cinquantaine de troubles peuvent être associés à la ménopause. Au fur et à mesure que vos niveaux d'hormones diminuent, vous pouvez ressentir davantage de symptômes.

Les symptômes les plus courants sont les suivants (cliquez ici pour obtenir la liste complète) :
- Bouffées de chaleur
- Troubles du sommeil et sautes d'humeur
- Prise de poids (et changement de silhouette)
- Sécheresse vaginale
- Infections urinaires et incontinence

La postménopause et vieillissement de la peau (âge moyen : 54-60 ans)
Au cours de cette phase, les niveaux d'hormones se stabilisent. Le corps s'habitue à cette nouvelle réalité et, chez la plupart des femmes, les symptômes diminuent.
Ce qui ne disparaît pas, c'est le vieillissement de la peau et des muqueuses et l'augmentation de la graisse abdominale.

  • Vieillissement de la peau
    Le manteau graisseux qui protège notre peau de la déshydratation devient moins efficace, ce qui entraîne des irritations et des démangeaisons sur tout le corps (du cuir chevelu à la peau intime).
    La baisse du taux d'œstrogènes entraîne également une diminution du flux sanguin et une déshydratation de la muqueuse vaginale. La sécheresse vaginale et vulvaire, les démangeaisons, les brûlures et les rapports sexuels douloureux en sont les conséquences directes.
  • Augmentation de la graisse abdominale
    Le métabolisme ralentit en raison de la baisse des niveaux d'hormones. Une femme ménopausée brûle donc moins de calories. La répartition de la graisse corporelle se modifie également considérablement pendant la ménopause (des bras et du cou vers les hanches et la région abdominale). La silhouette change.
Retour au blog